La diversification alimentaire de bébé


Conseils de mamans / vendredi, novembre 2nd, 2018

La diversification alimentaire de bébé est l’occasion pour votre enfant de découvrir de nouvelles saveurs, textures, couleurs… De cette période importante dans la 1ère année de vie de votre enfant vont dépendre son développement du goût et son plaisir de manger !

Ce mois-ci, on fait un point sur tout ce que vous devez savoir au sujet de la diversification alimentaire de bébé.

La diversification alimentaire de bébé, c’est quoi ?

Depuis sa naissance, votre nourrisson est allaité ou se nourrit de lait infantile. Après quelques mois, les intestins de votre tout-petit sont prêts à digérer des aliments variés qu’il va pouvoir mastiquer et avaler.

Mais pas tous à la fois ! Vous introduirez progressivement les différents types d’aliments en fonction de l’âge de votre enfant.

La diversification alimentaire de bébé peut commencer dès 4 mois révolus. En cas d’antécédents d’allergies dans la famille, vous devrez attendre ses 6 mois révolus.

Dans tous les cas, faites le point avec votre médecin avant de commencer.

La diversification alimentaire de bébé : 2 approches pour 1 seul objectif

A ce jour, il existe 2 méthodes pour la diversification alimentaire de bébé. La texture des aliments et leur quantité vont varier d’une méthode à l’autre.

  • La première approche (la plus pratiquée) consiste à mixer les aliments en purées et compotes, puis à les mouliner, pour terminer par des petits morceaux vers l’âge de 18 mois. Les quantités augmentent avec l’âge de l’enfant. Pour plus de précisions, consultez notre article « La diversification alimentaire à petits pas… ».
  • La seconde approche est la Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME), autrement dite l’alimentation autonome. Avec cette méthode, les aliments sont proposés en morceaux dès l’âge de 6 mois, bébé mange tout seul et gère lui-même les quantités. Tous les détails dans notre article « L’alimentation autonome de bébé ou DME ».

Notez que quelle que soit la méthode, le rythme d’introduction de chaque type d’aliments suit les mêmes étapes.

Il est également important de rappeler que votre enfant devra continuer de boire au moins 500ml de lait par jour jusqu’à ses 3 ans.

Les étapes de la diversification alimentaire de bébé

L’introduction de nouveaux aliments se fait en douceur pour laisser le temps à bébé d’en découvrir toutes les saveurs.

Les fruits

Les fruits (pomme, banane, poire, pêche, abricot, coing…) peuvent être proposés à bébé dès 4 mois, en complément du biberon de midi ou de l’après-midi.

Les légumes

Votre enfant peut commencer les légumes à partir de 5 mois. Commencez par des légumes tendres et faciles à digérer tels que les haricots verts, les carottes, le blanc de poireaux, les épinards, le potiron et les courgettes (pelées et épépinées).

Cuits à l’eau ou à la vapeur, n’ajoutez jamais de sel.

Les féculents

La pomme de terre et les céréales bio sont introduites dès 5 mois. Bébé devra attendre ses 8 mois pour découvrir les autres féculents tels que le riz, la semoule, les pâtes fines…

La viande, le poisson et les œufs

A 6 mois, bébé a d’importants besoins en fer. C’est le bon moment pour lui proposer de la viande (poulet, dinde, veau, bœuf, jambon blanc), du poisson (filets de colin, cabillaud, sole, limande…) et des œufs.

Le fromage

Les fromages pasteurisés peuvent être introduits à partir de 8 mois. Les fromages au lait cru sont interdits pour éviter les risques de listériose ou salmonellose.

Les matières grasses

Les matières grasses (huiles et beurre cru) sont sources d’acides gras essentiels au bon développement de l’organisme. Ajoutez-les à vos préparations à partir de 6 mois révolus.

Faites toutefois attention aux allergies à l’arachide et aux fruits à coques.

Notez que les abats et la charcuterie ne pourront être proposés qu’à partir de 3 ans. Les amandes, noisettes et cacahuètes sont vivement déconseillées avant 4 ans du fait du risque de fausse route.

La préparation des repas de bébé

Petits plats faits maison ou petits pots bébé du commerce, voici quelques astuces pour vous faciliter la préparation des repas.

Des petits plats faits maison

Un mixeur cuiseur bébé multifonctions fait gagner du temps et de la place dans la cuisine ! Ce robot, adapté aux petites quantités, peut selon les modèles :

  • Cuire à la vapeur (idéal pour conserver les vitamines et nutriments)
  • Mixer
  • Décongeler
  • Réchauffer
  • Stériliser
  • Maintenir au chaud

Pour les repas préparés à l’avance, utilisez des boîtes de conservation hermétiques, compatibles micro-ondes et congélateur.

Les petits pots bébé

Par manque de temps ou en dépannage, optez pour des petits pots bébé. Pratiques et rapides à réchauffer, les petits pots bébé offrent un large choix de menus variés et équilibrés, spécifiquement élaborés pour les enfants.

Les petits pots bébé répondent à des normes de fabrication françaises et européennes strictes au niveau de la qualité des ingrédients et leur mode de cuisson et de conservation.

Une idée pour un repas équilibré ? Mélangez un petit pot de légumes avec du jambon ou du poulet frais !

Avec toutes ces infos, nous n’avons plus qu’à vous souhaiter de belles découvertes gustatives avec bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *