Allaiter bébé : conseils et astuces


Conseils de mamans / mercredi, octobre 3rd, 2018

Vous avez choisi d’allaiter bébé au sein mais vous vous posez de nombreuses questions ? On vous rassure : vous n’êtes pas la seule !

Toutes les futures mamans se demandent comment ça se passe ? Est-ce que leur lait sera bon pour bébé ? Est-ce qu’il mangera à sa faim ? Est-ce que c’est douloureux ? Comment faire si on doit s’absenter ??

Malgré les conseils de l’entourage (famille, amies, sage-femme…), on appréhende un peu le jour où il faudra être prête pour notre tout-petit sans avoir pu s’entraîner avant.

Ce mois-ci, on fait un point sur l’allaitement de bébé et on vous donne quelques conseils et astuces pour vous aider à vous lancer le plus sereinement possible dans cette toute nouvelle expérience.

La lactation : un phénomène hormonal naturel

Pendant la grossesse, votre corps prépare naturellement la production de lait maternel. Les seins gonflent, parfois un liquide jaune sort des mamelons, mais la lactation proprement dite ne se débloquera qu’au moment de l’accouchement.

A la naissance de votre enfant, vos seins sécrètent du colostrum, un liquide épais jaune-orangé facile à digérer pour bébé parce que pauvre en lactose, et plein de vitamines, minéraux et d’anticorps qui vont protéger votre nourrisson contre les infections.

Ce « premier lait » est très précieux et suffisant pour nourrir bébé les premiers jours, jusqu’à la montée de lait qui survient au bout de 2 à 4 jours.

La première montée laiteuse est plutôt douloureuse mais, rassurez-vous, temporaire. Plus bébé va téter, plus vos seins seront désengorgés. Vous retrouverez une situation normale au bout de quelques jours, de quoi habituer votre nourrisson à bien se nourrir et à reprendre son poids de naissance avant la sortie de la maternité.

Le lait maternel que vous proposez désormais à votre nourrisson est laiteux et la montée de lait se produit à chaque tétée. Pour plus de confort et éviter les désagréments de gouttes de lait qui peuvent couler entre 2 tétées, optez pour des coussinets d’allaitement discrets et imperméables.

Par la suite, sachez que le lait maternel va évoluer au fil des semaines et s’adapter aux besoins vitaux de votre bébé. Votre lait maternel sera donc toujours bon pour lui !

Bien se positionner pour allaiter bébé, c’est primordial !

Afin de s’assurer un bon débit de lait maternel et permettre à bébé de boire correctement et en quantité suffisante, il est très important d’apprendre à bien vous positionner tous les 2 pendant l’allaitement. Cela évitera par ailleurs l’apparition de crevasses.

Pour un maximum de confort, il est recommandé d’utiliser un coussin d’allaitement qui vous aidera à installer et à maintenir votre nourrisson sans effort pendant la tétée. Pour une bonne succion, les lèvres de votre tout-petit doivent englober la totalité de votre mamelon, comme la sage-femme ou la puéricultrice vous aura montré.

Malgré ces précautions, des crevasses douloureuses peuvent apparaître, dues aux succions répétées. Vous pouvez alors enduire vos mamelons avant chaque tétée de Lanoline pour nourrir et hydrater votre peau.

Quelques astuces pour maintenir la lactation

Allaiter bébé, c’est donner à son tout-petit de quoi le nourrir et l’hydrater. Il est donc très important que la maman soit elle-même suffisamment hydratée en buvant beaucoup d’eau avant et même pendant la tétée.

Vous pouvez également allier plaisir et bienfaits pour votre enfant en buvant des tisanes d’allaitement à base de plantes bio sans pesticides qui vont favoriser la lactation.

Le tire-lait : pour prolonger l’allaitement de votre enfant

Parce que bébé est né prématurément, ou que papa souhaite lui donner le biberon, ou encore parce que maman doit s’absenter, il est tout à fait possible de continuer de donner son lait maternel en utilisant un tire-lait manuel ou électrique.

Le lait tiré coule directement dans un récipient de conservation qui peut se mettre au réfrigérateur ou même au congélateur. Le côté pratique est qu’il n’y a qu’à remplacer le couvercle du récipient par une tétine adaptée, puis réchauffer le biberon au micro-ondes ou au chauffe-biberon, tout simplement.

Dernier conseil avant le jour J : renseignez-vous avant d’allaiter bébé

Pour mettre toutes les chances de votre côté et bien vivre l’allaitement de votre nourrisson, il est important que vous soyez informée et documentée à ce sujet.

Pendant votre grossesse, n’hésitez pas à poser toutes vos questions à des personnes expérimentées sur le sujet (sages-femmes, puéricultrices) et à lire des livres ou des guides édités par des professionnel(le)s de la santé.

Même si 95% des jeunes mamans ont du lait naturellement à la naissance de leur enfant, allaiter n’est pas inné. On apprend à bien positionner son bébé lors de la tétée, à entretenir ses mamelons, à maintenir la lactation et on continue de bien s’alimenter pour se préserver et donner tout ce qu’il y a de meilleur à notre tout-petit.

Sur ce, nous vous souhaitons un allaitement serein et plein de bonheur avec bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *