Livraison Gratuite à domicile dès 70€, et dès 50€ en Relais Carrefour (voir conditions)
  • ------
  • Guide d'achat : Siège Auto
Guide d'achat : Bien choisir son siège auto

Sauf si vous prévoyez de transporter bébé uniquement à vélo ou à pieds, vous n’y échapperez pas ! Obligatoire pour emmener votre bout de chou en voiture, de sa naissance à ses 10 ans, le siège auto ne se choisit pas au hasard.

Pour faciliter cet achat un peu technique, je vous propose dans un premier temps de vous référer au tableau ci-dessous.
Il vous permettra de visualiser les différents groupes classés selon la norme européenne en vigueur et donc de trouver rapidement le type de de produit qui conviendra à votre bout de chou !


Groupes selon la norme européenne Poids Age approximatif Taille Consignes de sécurité
Groupe 0 0 à 10 kg 0 à 6 mois Jusqu’à 70cm Installation dos à la route, airbag désactivé
Groupe 0+ 0 à 13 kg 0 à 15 mois Jusqu’à 80cm Installation dos à la route, airbag désactivé
Groupe 1 9 à 18kg 9 mois à 4 ans Jusqu’à 1m Installation du siège à l’arrière
Groupe 2 15 à 25 kg 4 à 10 ans Jusqu’à 1,50m Installation du siège à l’arrière
Groupe 3 22 à 36 kg 4 à 10 ans Jusqu’à 1,50m Installation du siège à l’arrière

La nacelle - groupe 0

Adaptée au nouveau-né, elle est munie soit d’une ceinture qui permet d’attacher l’enfant par la taille, soit d’un harnais qui le maintient par plusieurs points d’attache. En position horizontale complète, bébé pourra profiter d’un sommeil idéal et sera paré pour les longues distances. La nacelle s’installe sur deux sièges de la banquette arrière, par les ceintures de sécurité ou un système Isofix, tête positionnée opposée à la portière. Elle veut être transférable de la poussette à la banquette de votre voiture (si vous avez choisi une poussette combinée) mais il faut néanmoins toujours vérifier qu’elle est homologuée pour les véhicules.


La nacelle est indéniablement un atout confort pour bébé fraîchement né, elle offre une position idéale de repos et lui permet une certaine liberté de mouvements.
Je vous conseille d’opter pour une attache avec harnais car malgré de grandes améliorations dans ce domaine, les nacelles sont encore interdites dans la majorité des pays européens pour des raisons de sécurité.


La coque (ou cosy) - groupe 0+

Parfaite pour absorber les chocs, elle assure un maintien ferme de l’enfant grâce à un harnais en 3 ou 5 points d’attache et promet une excellente adhérence du corps dans le siège lors d’un éventuel accident.
Le siège se fixe toujours dos à la route sur la banquette arrière ou sur le siège avant (airbag désactivé). Il se fixe dans votre véhicule avec une ceinture de sécurité ou un système Isofix.


Je pense que l’on peut parler de choix sécurité : c’est indéniablement le meilleur support pour les premiers mois de l’enfant. Comme la nacelle, il peut également être transféré du châssis de votre poussette (si bien sûr vous avez choisi ce type de modèle, appelé Pack ou Travel system) à la voiture.
Si l’on gagne en sécurité par rapport à la nacelle, on perd un peu en confort : Même si les coques sont très bien pensées, il reste que votre enfant est « ligoté » avec une absence de liberté de mouvements.
Il faudra donc songer à faire des pauses lors des longs trajets pour permettre à votre jeune voyageur de se détendre.


Le siège-auto - groupes 0+ à 3

Dans la catégorie des sièges auto, vous trouverez différentes possibilités, soit des sièges simples, soit des sièges évolutifs qui combinent plusieurs groupes. Il vous faudra donc choisir entre le siège 0+/1, 1, ou 1/2/3. Les sièges auto seront fixés dos à la route dans un premiers temps, pour les groupes comprenant les catégories 0+ et 1, positionnés à l’arrière ou à l’avant avec l’airbag désactivé. Dans les sièges du groupe 1, on pourra différencier les sièges baquet (avec harnais) ou à réceptacle (avec une tablette de protection).
On estime que le changement d’orientation, face à la route, intervient dès que l’enfant atteint environ 13 kg, il sera dans ce cas, toujours positionné à l’arrière du véhicule.
Certains sièges sont munis d’un bouclier d’impact qui remplace le harnais habituel. Grâce à une capacité d’absorption d’énergie générée par des matériaux choisis pour leur facultés d’amortissement des chocs, le bouclier est une formidable avancée en matière de sécurité. Particulièrement efficace lors de collisions frontales, il permet de mieux protéger le dos et la nuque de votre enfant.


Il s’agira là de voir sur le long terme mais il faut savoir que vous aurez au minimum à investir dans deux sièges différents pour couvrir l’évolution complète de votre enfant dans votre véhicule.


Le rehausseur - groupe 2 et 3

Il existe deux types de rehausseur : avec ou sans dossier, certains étant évolutifs, on retrouve donc les catégories 2/3 ou 3.
La nouvelle norme R129 qui tend à s’imposer petit à petit, concerne, dès 2017 les rehausseurs : pour des raisons de sécurité, les sièges sans dossier ne seront plus proposés et ceux munis de dossiers ne seront utilisables que pour les enfants de plus d’1 mètre. En revanche, les sièges sans dossier commercialisés sous la norme R44-04, seront réservés aux enfants de plus de 125 cm et 22 kg.



illustration

Le système ISOFIX

Obligatoire sur les véhicules neufs depuis 2011, le système Isofix réduit considérablement les risques d’une mauvaise installation du siège auto.
Facile et rapide, il permet de fixer solidement le siège à la structure de la voiture, non plus avec la ceinture, mais à l’aide de deux points d’ancrage.

Il existe actuellement 3 types de système Isofix :

Le système Isofix spécifique, compatible avec des véhicules bien précis.

Le système Isofix semi- universel : adapté à certains véhicules, il combine les deux points d’ancrage et un point de stabilité anti-rotation assuré par une « Jambe de force » appuyée sur le sol de la voiture.

Le système Isofix universel : adapté à tous les véhicules, il utilise en plus des deux points d’attache, une sangle de retenue universelle, appelée « Top Tether », qui se clipse au sol pour maintenir fermement le siège-auto à la banquette. Solidement fixé, ce point anti-rotation accroît la stabilité du siège en cas de chocs.


Les obligations

Selon le Code de la route, tout enfant de moins de 10 ans doit être retenu par un système homologué de retenue adapté à sa morphologie et à son poids.
En France, deux règlements coexistent concernant les sièges auto : le R44-04 et le R129. Ce dernier, aussi appelé i-Size, est mis en place progressivement et ne remplacera le R44-04 qu’après 2018. Il a pour principal objectif d’améliorer la sécurité en généralisant le système Isofix et en prolongeant la position dos à la route. Mentionnée sur une étiquette présente sur les siège auto, l’homologation est obligatoire et garantit un niveau de protection minimal.


Sécurité

Si l’homologation ECE R44-04 et progressivement R129 reste le point majeur et obligatoire concernant les siège-auto, il n’en reste pas moins différentes règles et précautions tout aussi essentielles à respecter, afin de préserver les enfants des risques lors d’accidents.
Il est donc impératif de bien prendre connaissance du mode d’emploi du siège et de respecter scrupuleusement les consignes d’installation, en ayant pris soin de déterminer avant l’achat de quel type d’attache votre voiture est munie.
Il est interdit de transporter un enfant à l’avant du véhicule avant ses 10 ans excepté dans les cas de figure suivants : Lorsque votre enfant est placé dans un siège auto adapté, dos à la route et airbag passager toujours désactivé. Lorsque les places arrières sont occupées par des enfants de moins de 10 ans ou que le véhicule ne dispose pas de banquette.
Suite à un accident, il faut systématiquement procéder à la suppression du siège auto (et donc éliminer la possibilité d’une éventuelle vente d’occasion). Le choc peut altérer les capacités du siège et donc réduire considérablement son efficacité dans le futur.
Il est fortement conseillé de positionner un enfant au centre de la banquette, à la place la plus éloignée des portières et donc des éventuels chocs latéraux.
En cas de freinage, les objets présents sur la plage arrière peuvent blesser les passagers. Il est donc important de laisser cet espace de votre véhicule vide.


Confort et praticité

Se déplacer avec un enfant est un parcours du combattant, il faut l’avouer.
Alors pour nous faciliter la vie et apporter en confort, les constructeurs de sièges auto, proposent des petits plus : Epaisseur du rembourrage, appuie-tête réglable en hauteur, housse amovible, accoudoirs pivotants… pensez à ces petits détails pour améliorer vos voyages et ceux de votre enfant.


L’inclinaison du siège offre une possibilité de réglage sur différentes positions : allongée, semi-allongée, assise… elles s’adapte au rythme de votre petit voyageur.
Le terme évolutif, vous permettra de combiner plusieurs tranches d’âge et donc d’échapper au renouvellement récurent du siège. Ce modèle de siège sera donc un investissement mais présente un avantage économique.
Sur certains modèles, on pourra trouver un système rotatif à 90°, le siège pivotant par rapport à son socle, la manœuvre d’attache de l’enfant sera donc facilitée et vous pourrez essuyer le bout du nez de bébé sans avoir à vous tordre les bras !

-15% dès 79€ d'achat -20% dès 99€ d'achat

Valable jusqu'au 23/04, hors produits en promotion, dans la limite de 50 € de remise maximum. Non cumulable avec d’autres codes.

avec le code
NTLBEBE