Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies similaires, y compris de partenaires tiers pour la diffusion de publicité ciblée et de contenus pertinents au regard de vos centres d'intérêts.
Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. En savoir plus.

Livraison Gratuite à domicile dès 70€, et dès 50€ en Relais Carrefour (voir conditions)
GUIDE D’ACHAT : Bien choisir un lit pour bébé

Le couffin

Parce que votre bout de chou a quitté le ventre bien cosy de maman, il a besoin de se sentir en sécurité, dans un espace adapté à sa taille. Le couffin est tout indiqué dans cette période des trois premiers mois :
c’est un cocon confortable et rassurant !
Souple, en tissu ou en osier, il est muni de deux anses qui le rendent très facilement transportable et doit répondre aux normes NF EN 1466.

S’il est un support idéal pour votre enfant les premières semaines de sa vie, le couffin connait ses limites : dès que l’enfant commence à gigoter, il faudra opter pour un autre couchage !
Question sécurité, il ne peut pas être considéré comme une nacelle et ne doit pas être placé dans un véhicule car il ne peut y être fixé. Par ailleurs, il faudra veiller à toujours poser le couffin sur un support stable pour éviter tout accident.

Le berceau

Petit et confortable, il offre les mêmes qualités que le couffin en termes d’environnement sécurisant et sera parfaitement adapté aux six premiers mois de bébé. Cependant, il présente une structure solide montée sur pieds qui accueillera bébé jusqu’à ce que celui-ci commence à se retourner et doit se conformer aux normes NF EN 1130.
Parmi les nombreux modèles de berceaux proposés, vous en trouverez des pliables, à bascule, sur pieds ou sur roulettes, à filet pour permettre une meilleure circulation de l’air mais aussi des berceaux suspendus, à flèche pour fixer un ciel de lit, ou encore « Cododo ».

Il est de retour depuis maintenant quelques années, il fait débat mais il a du succès ! Le cododo, terme appliqué au sommeil partagé « enfant-parent(s) » ou « enfant-maman » permet de garder une proximité avec votre bébé. Outre l’aspect évident du lien d’affection et de protection maintenu et prolongé, le cododo permet de faciliter l’allaitement, d’être plus réactif aux besoins de bébé et de rassurer l’enfant… mais aussi la mère (souvent en état d’alerte les premiers temps : le « mode radar » comme je l’appelle et qui ruine vos nuits… vous voyez ce que je veux dire ?).

Il y a différentes manières de pratiquer le cododo et pour éviter les accidents liés à la présence de votre enfant sur votre matelas (chutes, étouffement, ect.), certains lits présentent une face amovible qui permet d’accoler le lit de bébé au vôtre. Vous pouvez ainsi profiter de la proximité de votre enfant, sans barrière ni filet mais avec un maximum de sécurité.

Le lit bébé

Votre enfant gagne en souplesse et en muscles, il entreprend de se redresser pour découvrir son univers… le temps est venu d’investir dans un lit !
La plupart des lits bébé proposés sur le marché sont des lits à barreaux, aux dimensions 60 x 120 et sont conçus pour accueillir votre enfant jusqu’à ses trois ans, davantage si vous vous tournez vers une version évolutive.
Muni de panneaux d’un minimum de 60 cm de hauteur dont l’espacement des barreaux ne doit pas excéder 7 cm, ce lit est un indispensable de la chambre d’enfant et doit respecter les normes NF EN 716-1.
Evolutif (70 x 140 cm), sommier réglable en hauteur, avec table à langer intégrée, côté coulissant, tiroirs intégrés… plusieurs options existent pour gagner en place, en praticité et accompagner votre enfant le plus longtemps possible !

Il existe des alternatives au lit à barreaux, car s’ils sont très présents dans le paysage, certains lui préfèrent des couchages au sol. Adeptes de la méthode Montessori, désireux d’offrir de la liberté et de l’autonomie à votre enfant ? Tatami et futon, lit bas, il faudra toujours garder à l’esprit que le matelas doit être posé sur une structure adaptée qui permet à l’air de circuler !

illustration

Le matelas

Il n’y a pas de bon lit sans un excellent matelas ! Il faudra donc apporter une attention particulière à cet achat car votre enfant passera beaucoup de temps dessus et pour ce faire, il est important d’évoquer quelques points :
Le matelas choisi devra être aux dimensions exactes du cadre de lit, négliger ce point pourrait exposer votre enfant à des risques d’étouffement.
Selon les normes de sécurité NF, son épaisseur sera comprise entre 12 et 15 cm.
Il faudra vérifier sa densité, on s’orientera donc vers une capacité entre 20 kg/m3 et 22 kg/m3 pour un matelas de bébé (l’épaisseur du matelas n’étant pas un indice de sa densité, ce sont bien deux points à différencier).

Vous trouverez différentes compositions pour les matelas de bébé, confortables, respirantes, écologiques et biologiques, plusieurs matières et tissus peuvent vous convaincre.
Il existe tout d’abord des matelas en mousse de polyuréthane, polyester ou viscoélastique mais aussi des matelas en latex, fibre de coco, laine, ou bambou.

Pas évident de faire un choix parmi les différentes matières proposées… sans compter que l’achat d’un matelas est un investissement, c’est certain ! Personnellement, je pense qu’il faut garder à l’esprit que c’est un produit utilisé chaque jour et sur une longue période. Pour cette raison, je vous invite à vous diriger vers des compositions naturelles et écologiques. En effet, votre enfant va respirer les émanations de particules du matelas donc pour sa santé et celle de la planète, une option saine est certainement la plus adaptée.

Le lit de voyage

Avoir un ou des enfants ne signifie pas que l’on doit rester cloué chez soi !... pour autant, pas question de faire l’impasse sur le bien-être de bébé. Le lit parapluie est un lit nomade, pratique, pliable, il se range facilement dans votre voiture et vous accompagnera dans tous vos déplacements tout en garantissant le confort de bout de chou. Lors de l’achat du lit parapluie, quelques points doivent attirer votre attention :
Conformité aux normes « NF EN 716 » ;
La facilité de montage et le système de pliage ;
Le confort du matelas ;
Le poids et l’encombrement ;
La sécurité, notamment en vérifiant la stabilité de la structure.

Il y a toujours des petits plus sur les lits parapluie qui peuvent séduire : la housse de transport, la table à langer clipsable, des pochettes de rangement, mobile avec petits lapins craquants à fixer, matériel électronique (horloge, thermomètre, etc), possibilité de régler la hauteur du couchage… à vous de faire votre choix !

Le linge de lit

Recommandé pour éviter que bébé ne se coince entre les barreaux ou ne se cogne, le tour de lit est un atout sécurité mais pas seulement. Décoratif, il protège bébé des courants d’air et de la lumière en lui apportant une impression de cocon sécurisant.

La gigoteuse ou turbulette est un incontournable jusqu’aux deux bougies de votre enfant. Duvet molletonné en forme de sac, il s’accroche la plupart du temps par des bretelles et permet de maintenir bébé au chaud tout en lui laissant une relative liberté de mouvement. La gigoteuse évite les risques d’asphyxie tout en assurant une chaleur douillette.

Votre enfant est maintenant suffisamment grand pour abandonner sa gigoteuse ? Vous pouvez maintenant accompagner le drap house d’un petit oreiller adapté (extra plat), d’une couette, d’un édredon ou d’un drap et d’une couverture.

Pour éviter d’abîmer le matelas (on n’est jamais à l’abri de fuites) il faudra penser à le protéger avec une alèse, à placer sous le draps house.

La composition du linge de lit n’est pas juste une affaire d’esthétique. Bien sûr, on est toujours tenté par des couleurs, des motifs charmants mais… votre enfant va passer du temps au contact de ces tissus, les respirer, y transpirer ! Mon conseil : choisissez du pur coton (connu pour ses vertus absorbantes et isolantes), bio de préférence parce qu’il assure mode de production respectueux de l’environnement et de votre santé. Il existe également d’autres matières naturelles, comme la viscose de bambou (particulièrement douce et absorbante) ou en chanvre (antibactérien, antiallergique et antifongique) qui ont tous les atouts pour convaincre. Les alèses PCV empêchent la circulation de l’air et entraînent la transpiration et l’inconfort de votre enfant, pensez à vous orienter vers une alèse respirante (aussi appelée micro aérée).

-15% dès 79€ d'achat -20% dès 99€ d'achat

Code valable jusqu'au 30/09 hors promotions

avec le code
NTLSEPT18